Dangolsheim, un village, une histoire...

Ceint de son vignoble, comme posé dans un écrin, Dangolsheim offre
au visiteur l'aspect d'un village d'Alsace authentique.

Situé à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de la grande métropole « Strasbourg », le village compte au dernier recensement 614 habitants. Mais déjà en 1851 il y avait 656 habitants, dont la majorité était catholique. Une petite communauté juive était également présente à Dangolsheim, ainsi que le cimetière juif qui y est attesté, dès le XVe siècle.

Dangolsheim - Marie-Rose BellerLe visiteur qui arrivera à Dangolsheim en venant de Saverne sera impressionné par l'église perchée tout en haut du village. L'explication est toute simple : au Moyen-Âge, l'église Saint-Pancrace servait de refuge fortifié ; le cimetière étant ceint d'un mur précédé d'un fossé et d'un pont-levis, la population y trouvait refuge en cas d'attaques de mercenaires ou de maraudeurs.

Aujourd'hui, il n'existe pratiquement plus aucune trace du cimetière fortifié, hormis le clocher roman du XIIe siècle de l'église, le chœur gothique voûté d'ogives ayant été reconstruit en 1522 et l'ancienne nef, probablement gothique également, remplacée en 1843 par un vaisseau classique.

Une vierge à l'enfant qui emprunte son nom au village
est actuellement conservée au musée de Francfort.
Elle compte parmi les chefs-d'œuvre de l'art médiéval.

Un très beau retable est encore visible à la cathédrale de Strasbourg, dédiée à Saint-Pancrace, Saint-Nicolas et Sainte-Catherine.

L'église abrite des orgues du célèbre facteur Sthier de Seltz, 1848, dont la partie instrumentale a été classée monument historique en 1981.

On trouve dans le village de belles bâtisses à colombages très bien restaurées, mais également de nombreux porches sculptés portant les armes artisanales du bottier, vigneron et autres...

En venant à Dangolsheim, laissez-vous guider par le charme discret, laissez-vous porter par l'histoire, reposez-vous quelques instants près du lavoir et laissez-vous conter l'histoire du fantôme de Dangolsheim...




© Régis Beller, 2001 - Texte de présentation de Eddie Schwimberle.
Eglise St Pancrace Dangolsheim - Marie-Rose Beller
Dangolsheim - Marie-Rose Beller